Psychologues de l'Éducation NationaleRémunération

Primes pour les psychologues de l’Éducation nationale

Les psychologues de l’Éducation nationale titulaires ou contractuels sont concerné.e.s par plusieurs primes et éléments de rémunération qui complètent la rémunération indiciaire. Selon votre situation en voici un état des lieux.

Augmentation de l’indemnité de fonction des PsyEN EDCO

Un  arrêté du 13/12/2022, fixe à 1 618,50 € l’indemnité de fonction des Psy-EN EDCO, au lieu de 1 192,80 €, depuis le 1er janvier 2023.

 

Extension de l’indemnité REP et REP+ pour les PsyEN EDCO exerçants en éducation prioritaire

Depuis le 1er janvier 2023, les indemnités de sujétion sont étendues aux PsyEN EDCO exerçant leurs fonctions dans les écoles et établissements en éducation prioritaire (REP/REP+), même s’ils n’y sont pas affectés.

Lire le décret n° 2022-1534 du 08 décembre 2022 paru au Journal Officiel.

 

La Prime d’équipement informatique, pour tous les Psy-EN

Elle est d’un montant unique de 176 euros bruts/an (150€ net), reconductible chaque année, identique pour tous (stagiaire, titulaire, contractuel.le, temps plein ou temps partiel). Elle est versée en janvier (existe depuis janvier 2021).

Cette indemnité a été créée par le décret n° 2020-1524 du 05 décembre 2020 (Voir ci-après)

 

La prime d’attractivité : une prime en début et milieu de carrière

La prime d’attractivité concerne les PsyEN titulaires (échelons 2 à 9) et contractuel.les en début et milieu de carrière. Elle est dégressive en fonction de l’ancienneté. Elle est entrée en vigueur en mai 2021 et a été revalorisée en février 2022. Exemples :

  • Un psyEN titulaire débutant (échelon 2) perçoit 2200 euros bruts annuels et 400 euros bruts/an à l’échelon 9 ;
  • Un psyEN contractuel perçoit 1200 euros bruts/an à l’indice majoré 367.

 

La prime de précarité : une prime pour les contractuel.les

Depuis le 01/01/2021, les contractuel.les exerçant les fonctions de PsyEN bénéficient d’une indemnité de fin de contrat appelée « prime de précarité ». Cette mesure concerne les contrats à durée déterminée (CDD) établis à compter de cette date et d’une durée, renouvellement compris, inférieure ou égale à un an.
Le montant de la prime de précarité  est fixé à 10 % de la rémunération brute globale perçue par l’agent pendant la durée de son contrat, renouvellement inclus. Elle est versée au plus tard un mois après la fin du contrat.

Plus de précision dans notre article dédié à la prime de précarité.

 

Informations complémentaires

Revalorisations des indemnités kilométriques depuis mars 2022

L’arrêté modificatif du 14 mars 2022 acte une revalorisation, au 1er janvier 2022 avec effet rétroactif, d’environ 10% des taux des indemnités kilométriques des agents de la fonction publique qui utilisent leur véhicule personnel à l’occasion des déplacements professionnels.
Pour tout savoir de la prise en charge des frais déplacement.

Voir aussi : le forfait mobilité durable.

Mutuelle santé

Le ministère a instauré en 2022 une participation aux frais de la complémentaire-santé pour tous les agents éligibles (15 €/mois depuis le 1er janvier 2022).

 

 

Primes pour les psychologues de l'Éducation nationale Sgen-CFDT