Psychologues de l'Éducation NationaleRémunération

Primes pour les psychologues de l’Éducation nationale

Les psychologues de l’Éducation nationale sont concerné.e.s par trois primes : la prime d’équipement informatique, la prime d’attractivité et la prime dite de précarité. Elles vous concernent donc selon votre situation …

 

Une prime pour tous les psy-EN

Prime d’équipement informatique : elle sera d’un montant unique de 176 euros bruts/an (150€ net), reconductible chaque année, identique pour tous (stagiaire, titulaire, contractuel.le, temps plein ou temps partiel). Versée dès février 2021.

Cette indemnité a été créée par le décret n° 2020-1524 du 05 décembre 2020.

Une prime pour les jeunes collègues

Prime d’attractivité : cette prime concerne les psy-EN titulaires et contractuel.les en début et milieu de carrière (jusqu’à l’échelon 7 inclus) . Elle sera dégressive en fonction de l’échelon (ex. : un psy EN titulaire débutant gagnerait ainsi 100 euros de plus par mois / 54€ pour les contractuels). Entrera en vigueur en mai 2021.

Le décret n’est pas encore paru mais vous pouvez consulter le document « Grenelle de l’éducation: une revalorisation des personnels en 2021 » (cf. plus loin).

Une prime pour les psychologues contractuel.le.s

À compter du 1er janvier 2021, les psy-EN contractuel.les pourront bénéficier d’une indemnité de fin de contrat appelée « prime de précarité ». Cette mesure concernera les contrats à durée déterminée (CDD) établis à compter de cette date.

Cette indemnité a été créée par le décret 2020-1296 du 23/10/2020.

Le montant de la prime de précarité  est fixé à 10 % de la rémunération brute globale perçue par l’agent pendant la durée de son contrat, renouvellement inclus. Elle est versée au plus tard un mois après la fin du contrat.

 

 

 

Primes pour les psychologues de l'Éducation nationale Sgen-CFDT