Second degréMobilité

Je suis titulaire célibataire : comment formuler ma mutation interacadémique ?

Si vous êtes titulaire célibataire, vous n’êtes pas concerné par l’extension liée à la mutation interacadémique. Vous conservez votre poste tant que vous n’obtenez pas l’un des vœux que vous avez formulé. De ce fait, la stratégie est beaucoup plus simple : il ne faut demander que les académies que vous souhaitez obtenir, quitte à ne formuler que quelques vœux.

Comparez votre barème aux barres

Il faut d’abord procéder au calcul de votre barème : 7 points par échelon détenu au 31/08/2019 et 20 points par ancienneté de poste augmenté de 50 points par tranche de 4 ans au 31/08/2020. Si vous êtes hors classe, le barème est différent : 56 points forfaitaires et 7 points par échelon si vous êtes certifié.e ou 63 points et 7 points par échelon si vous êtes agrégé.e (98 points forfaitaires pour 2 ans dans le 4ème échelon de la hors classe.

Vous pouvez ensuite consulter les barres des mouvements précédents (6 dernières années).

Il faut aussi vous faire une idée des postes que vous pourriez obtenir dans ces académies, en prenant contact avec les équipes Sgen-CFDT locales.

Quelques conseils

1er conseil : Ne demandez que les académies que vous voulez obtenir. Même si cela paraît irréaliste, il faut tout de même tenter votre chance. Il peut arriver que les barres d’entrée s’effondrent. Si vous souhaitez cumuler des points, il faut formuler le même premier vœu ce qui permet d’obtenir 20 points par an supplémentaires à compter de la 2ème demande (bonification plafonnée à 100 points sauf si vous avez acquis plus de 100 points avant le mouvement 2016).

2ème conseil : Si vous décidez d’utiliser la bonification pour vœu préférentiel, cela vous oblige à formuler une demande chaque année sous peine de perdre la bonification. Ce qui signifie que vous devez vous attendre à être muté(e) chaque année.

Vous pouvez aussi essayer d’effectuer une mutation simultanée avec un ou une collègue avec qui vous vous entendez bien et qui a le même projet de mobilité que vous. Cela ne vous apporte aucune bonification mais cela vous permettra d’être affectés dans la même académie (y compris par extension) et ensuite dans le même département. Cette stratégie peut être intéressante si les deux personnes disposent d’un barème suffisant car il faut savoir que ce sera le plus petit barème qui entraînera l’autre à sa suite.

Compte tenu des bonifications importantes accordées pour l’exercice en REP/REP+, pour le rapprochement de conjoint ou pour le handicap, la mutation interacadémique peut paraître inaccessible pour les collègues célibataires dans certaines disciplines.

C’est pourquoi le Sgen-CFDT porte des revendications depuis plusieurs années pour faciliter le projet de mutation des collègues qui ne peuvent se prévaloir de priorités légales. Certaines comme l’autorité parentale conjointe ont été satisfaites mais pas d’autres comme un palier à 8 ans pour la bonification REP/REP+, une bonification majorée pour 5 ans de séparation ou pour les enfants de parents fortement dépendants par exemple.

Et n’oubliez pas que pour tout projet de mutation :

FORMULER UN VŒU C’EST RISQUER DE L’OBTENIR !

Pour être suivi⋅e et accompagné⋅e par le Sgen-CFDT, créez votre compte Sgenplus

Sgen+ : le service d'info et de carrière du Sgen-CFDT