AED

Le temps de travail des AED VieSco

Le temps de travail des Assistants d’Education (AED) est annualisé sur la base de 35h hebdomadaire et 1607h annuelles.

Ainsi, un AED à temps plein se doit d’effectuer 1593 heures dans l’année; 1593h correspondent aux 1607 h auxquelles on enlève 14h du fait du fractionnement des congés.

Les AED pouvant être recrutés à temps complet ou incomplet, il conviendra de proratiser ce volume annuel. Un·e AED est donc engagé.e pour un nombre d’heures à l’année  à compter soigneusement, car les AED ne peuvent pas bénéficier d’heures supplémentaires,  à l’exception de leur participation au dispositif « devoirs faits ».

Voir l’article 1 du décret 2000-815 du 25 août 2000.

La suite de l’article concerne les AED exerçant des missions de Vie Scolaire.

Répartitions des heures annuelles à effectuer

Selon le lieu de travail, la répartition des heures à effectuer se fait différemment :

  •  41 semaines dans le premier degré (postes essentiellement concentrés en Île de France),
  •  39 semaines dans le second degré (ce qui  correspond à environ 36 heures hebdomadaires ).

Cette organisation entre dans le cadre défini par l’ article 2 du décret 2003-484 du 6 juin 2003 . Celui-ci cadre le nombre de semaine avec au minimum trente-neuf semaines et au maximum quarante-cinq.

Si le nombre d’heures de travail par semaine n’est pas précisé, il est toutefois interdit de travailler plus de 48 heures sur une semaine et plus de 44 heures hebdomadaires sur une période de douze semaines. On ne peut pas non plus imposer à un·e assistant·e d’éducation plus de 10 heures de travail par jour (Décret n° 2000-815 du 25 août 2000 article 3 modifié), dans une amplitude maximale de 12h.

Un·e AED ne peut pas non plus travailler pendant les vacances scolaires, en dehors des semaines administratives (les semaines pendant lesquelles la direction et le personnel administratif sont tenus d’être présents dans l’établissement).

Pour les AED qui auraient à effectuer un service de nuit, le temps consacré à ce travail s’étend du coucher au lever des élèves tel qu’il est fixé par le règlement intérieur de l’établissement. Mais attention, ce temps est décompté forfaitairement pour trois heures.

Temps alloué à la formation

Les AED bénéficient d’un crédit de 200 heures (pour un temps plein) allouées à leur temps de formation , de poursuite d’études ou de préparation d’un concours. Ce crédit d’heures est attribué, sur demande formulée par les assistants d’éducation, par l’autorité qui les recrute.

Au delà de ce temps comptabilisé comme temps de travail, ils peuvent en sus bénéficier d’autorisations d’absence mais celles-ci devront être compensées.

Pratiques constatées

Le cadre du temps de travail des AED est donc assez large. Il laisse une part importante à l’organisation de l’établissement et de l’équipe de travail. Le dialogue doit donc être de mise dans l’organisation du travail.

Voici quelques constats de ce qui se pratique en établissement :

Le temps de service dans l’établissement scolaire occupe souvent quatre jours de la semaine (pour un ETP), parfois cinq (si permanence le samedi matin). Le plus souvent, et pour satisfaire aux obligations de présence à certains cours à l’université, l’emploi du temps peut être concentré sur trois jours et demi avec un temps de travail resserré, générateur de fatigue.

Le temps de pause déjeuner excède rarement la demi-heure et n’est pas décompté du temps de travail car les AED sont à disposition de l’établissement et prennent leur repas à différents moments selon les besoins.

Si le temps de pause n’est pas intégré dans le temps de travail, un.e AED a le droit à 45 minutes ou
plus en dehors de la présence des élèves et n’est plus à disposition de l’établissement pendant ce temps.

 

Pour aller plus loin

Ci-dessous les ressources connexes pour aller plus en détail :