Enseignement agricole publicRémunération

Reclassement des enseignants-stagiaires (EAP) : PLP-PCEA-CPE

Le reclassement des enseignants stagiaires du Miniqstère de l'Agriculture

Les Modalités de reclassement

Lorsqu’un agent intègre la fonction publique, une partie de son ancienneté peut être reprise. Chaque métier à ses propres règles de reclassement.

Comme à l’Education Nationale, le reclassement des enseignants et CPE du ministère de l’agriculture se font sur la base des dispositions du décret n°51-1423 du 5 décembre 1951.

Le ministère de reprend qu’une partie des services d’assistant d’éducation, d’enseignants contractuels du public et du privé .

Les spécificités du Ministère de l’Agriculture sont peu nombreuses, puisque les reclassements se font sur une base juridique  identique à celle de l’Education nationale.

 

Spécificités du reclassement dans l’EAP

Il faut savoir, cependant, que les années d’activité dans une Maison Familiale Rurale (MFR) ne sont pas systématiquement reprises  dans le calcul de l’ancienneté.  Cela dépend du statut exact de la Maison Familiale Rurale (MFR) et de la nature du contrat que celle-ci a passé avec le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation.

Les opérations de reclassement sont délicates et des erreurs peuvent se produire.

Recours

Les recours doivent en principe avoir lieu dans les deux mois suivant l’arrêté du reclassement. Le Sgen-CFDT du ministère de l’agriculture peut expertiser des cas litigieux. Il ne faut pas hésiter à le solliciter.

Les modalités de calcul

Les principaux calculs réalisés par  le reclassement sont donnés dans l’article :

http://sgenplus.cfdt.fr/article/laureat-mon-reclassement/