Action Sociale

Les aides aux loisirs et aux vacances

Les agents publics bénéficient d’une grande variété d’aides pour les vacances et les loisirs, et surtout ceux de leurs enfants : chèques-vacances, aides pour les colonies de vacances et les vacances familiales… Les montants peuvent apparaître modestes, mais ils deviennent conséquents quand on le multiplie par plusieurs jours, voire plusieurs enfants.

Aides aux séjours d’enfants

Ces aides sont ouvertes à tous les agents (stagiaires, titulaires, contractuels ou retraités) à condition d’avoir un quotient familial inférieur à 12.400 €. L’aide peut être versée indifféremment à l’un ou l’autre des parents, mais pas aux deux.

Plusieurs types de séjours d’enfants peuvent être aidés :

  • colonie de vacances (ou centre de vacances avec hébergement), pour 45 jours / an maximum.
  • centre de loisirs périscolaire (sans hébergement)
  • classe de découverte, classe verte et autres séjours mis en œuvre dans le cadre éducatif, de 5 jours ou plus
  • séjours linguistiques des enfants de moins de 18 ans
  • vacances familiales en pension complète (en maison familiale de vacances)
  • vacances familiales en gites de France

Ces séjours doivent se faire dans structures à but non lucratif (souvent associatives ou publiques) et agréées par l’État. Les autres séjours (par exemple dans des campings privés ou en locations de vacances directes) ne peuvent pas bénéficier de la prestation.

Les montants sont revus chaque année au 1er janvier.
Montants des aides aux vacances et loisirs d'enfants de fonctionnaires

Chèques-vacances

Tous les fonctionnaires peuvent prétendre aux chèques-vacances. Chaque mois, on épargne un montant défini à l’avance ; en fin d’année, on perçoit le total de cette épargne abondée par l’État-employeur de 10% à 30% (le % dépend du quotient familial).Loisirs Sgen-CFDT
On peut recevoir ce montant sous forme de chèques-vacances papier nominatifs ou désormais sous une forme électronique, l’e-chèques-vacances. Les deux moyens permettent de régler des frais de transports, d’hébergements, de repas, la participation à des activités…
Le dispositif est supervisé par l’agence nationale du chèque-vacances (ANCV) et sa gestion passe par un site internet spécifique (lien en pied de page).
Les moins de 30 ans bénéficient d’un système spécifique : ils ont tous droit, sans condition de revenus, à une bonification de 35%.
Si vous avez besoin d’informations plus précises, vous pouvez lire notre article spécifique sur les chèques vacances.

Séjours subventionnés

Certaines structures reçoivent des subventions pour réduire les coûts des séjours des fonctionnaires ou de leurs enfants.
L’association Les Fauvettes accorde aux personnels de l’Éducation nationale des tarifs subventionnés et liés au quotient familial (lien en pied de page).
Des accords existent au niveau des régions avec différents prestataires pour subventionner les séjours des agents publics ou de leurs enfants. On retrouve souvent VTF, Vacances pour tous, l’UCPA, le CGCV… Renseignez-vous car chaque SRIAS a des partenariats différents.

Autres activités de loisirs

Certaines académies ou certaines SRIAS proposent des aides complémentaires pour les loisirs des agents ou de leurs familles. Il faut consulter les sites académiques et des SRIAS pour connaître ces initiatives locales, leurs conditions et leur montant. Rretrouvez la liste des sites académiques dans la rubrique en région / actions sociales.
A titre d’exemples, il existe des aides :

  • complémentaires aux PIM séjours d’enfants
  • pour les familles n’ayant pas droit aux PIM séjours d’enfants
  • pour les activités sportives et/ou culturelles, souvent par le biais de «coupons-sports »
  • pour les inscriptions des enfants dans certains séjours précis
  • par l’organisation de séjours pour les agents

Billet congé payé

Une fois par an, la SNCF vous permet de bénéficier d’un trajet à tarif réduit (de plus de 200 km). Le bénéficiaire peut être salarié, stagiaire ou retraité, et la réduction est valable pour lui et les membres de sa famille (conjoints, enfants) qui l’accompagnent.
La base est le tarif normal de 2ème classe, ce qui exclut les tarifs promotionnels de plus en plus fréquent (Prem’s), et le nombre de places est limité. Mais la réduction est tout de même de 25%, portée à 50% si le billet est payé en chèques-vacances et commencé en période bleue.
Il faut utiliser un formulaire spécifique pour faire sa demande (cette version de 2011 est toujours valable). Des informations plus précises sur le site service-public (lien en bas de page).