Second degréÉtablissements / Services / Écoles

Conseil de la vie collégienne CVC

Le Conseil de la vie collégienne ou CVC  est maintenant institué. Voici ce que précisent les textes sur ses attributions et sa composition.

Conseil de la vie collégienne : qui en est membre ? Conseil de la vie collégienne CVC - Sgen-CFDT

Le chef d’établissement est membre de droit du CVC en tant que président de cette nouvelle instance.

Le conseil d’administration du collège doit définir la composition du CVC en respectant les règles suivantes :

  • des représentants des élèves ;
  • au moins deux représentants des personnels, dont un personnel enseignant ;
  • au moins un représentant des parents d’élèves.

Le collège des représentants des personnels peut être composé de membres élus ou désignés. Dans cette dernière hypothèse, les membres peuvent être désignés par leurs pairs ou par le chef d’établissement sur la base du volontariat. Il revient au conseil d’administration de préciser ces modalités.

Comme pour le CVL, le CPE n’est pas membre de droit du CVC.

Mise en place du CVC : des délais à respecter

Le décret n° 2016-1631 impose que les membres du conseil de la vie collégienne soient élus ou désignés au plus tard à la fin de l’année civile suivant la rentrée scolaire.
– Cette disposition n’est pas applicable pour l’année 2016.-
La circulaire 2016-190 évoque la nécessité d’une réflexion menée conjointement par les personnels de direction, d’enseignement, d’éducation, d’orientation, de santé et sociaux. Cette démarche de concertation doit également être étendue aux représentants des parents des élèves, et bien entendu aux élèves, afin que ce dispositif soit porté par l’ensemble de la communauté éducative.

Les missions du CVC

Le conseil de la vie collégienne doit formuler des propositions sur :

  • les actions ayant pour objet d’améliorer le bien-être des élèves et le climat scolaire et de promouvoir les pratiques participatives. Il s’agit ici notamment de favoriser la coopération et la cohésion entre les élèves ainsi que de renforcer le sentiment d’appartenance à l’établissement.
  • la mise en œuvre du parcours d’éducation artistique et culturelle, du parcours citoyen, du parcours « Avenir » et du parcours éducatif de santé.
  • la formation des représentants des élèves.